Emotions et fragilité : mieux réguler

Daniel Goleman, le grand théoricien de l’intelligence émotionnelle, indique que « l’attention régule l’émotion ». Cela signifie que lorsque l’attention est centrée sur ce que nous ressentons, cette expérience subjective est automatiquement modulée ou nuancée. Pour observer les émotions il convient de se demander : qu’est-ce que je ressens ? Comment est-ce que je me sens ? Ensuite, essayer de mettre le nom exact sur l’émotion qui est expérimentée                                  . Est-ce de la colère ou est-ce de la frustration ? Est-ce un rejet ou est-ce de la fatigue ? Plus l’identification sera précise, plus il nous sera facile de comprendre le pourquoi ,le message de nos besoins vrais.

Notre respiration et nos émotions

Notre respiration et nos émotions sont liées                                         Notre respiration est directement liée à nos émotions, notre fréquence respiratoire augmente dès que nous sommes face à une situation de stress ou en colère. Tout comme la méditation, savoir respirer correctement, c’est un entraînement. En apprenant à bien respirer, vous gagnez sur tous les tableaux: Réduction du niveau de stress !                               le mental influence le rythme respiratoire et vice versa. En maîtrisant votre respiration, vous maîtrisez donc mieux vos émotions, abaissez votre fréquence cardiaque, canalisez l’adrénaline, retrouvez votre concentration.                                                                                                 - Diminution de la fatigue : en respirant plus profondément, vous oxygénez davantage toutes vos cellules et facilitez l’élimination des toxines de votre organisme.                                                                                 -Amélioration de la digestion : imprimer un rythme profond et régulier à la respiration permet de réguler les fonctions neurovégétatives dont dépend la digestion et de faciliter l’utilisation des sucres et des graisses par l’organisme .                                     Vous l’avez déjà ressenti ?              Ce sentiment de frustration lorsque vous rentrez chez vous accablé de fatigue parceque votre journée a été angoissante ou stressante ? Parce qu'en plus vous vous accablez tout seule de vos retards ou échecs si minime soit il… . Sérieusement : qu’est-ce qui se passe pour que vous vous sentiez si las ou énervé ? Peut être est ce tout simplement une ou deux choses dont vous arrivait pas à Lacher prise ? Ou que vous devez changer certaines aspects de votre vie mais que vous êtes en résistances ou en manque de ressources intérieures pour le faire ? Quand allez vous déstresser prendre du recul ? et avoir une bien meilleur de confiance si vous voulez changer de cap ?                            C’est maintenant ou jamais que tout se joue ..il est encore juste temps de prendre un chemin meilleur qui vous correspond ..d enlever les filtres qui obscurcissent votre regard et votre vison des choses et de votre vie .. Tout ceci est possible si vous êtes prêt(e) à vous accorde 10 minutes pour vous seul chaque jour ,.... En effet , j’ai souvent vécue cette fatigue dans ma vie et suffisamment longtemps pour vouloir m’en sortir une bonne foi pour toute j ai mis en place 3 étapes :                                        La libération de mes tensions nerveuses ,                                                       L 'accueil de mon enfant intérieur dans ses besoins et désirs,                                            La connexion à mes ressources subconscientes et et la prise de recul aussi vital que                                                                          Le lâcher prise salvateur.